J’ai baisĂ© la femme de mon ami

By | 12 de février, 2020

Je m’appelle Pierre, j’ai 38 ans 1.80 ans, j’ai Ă©tĂ© invitĂ© Ă  une fĂȘte d’anniversaire, oĂč j’ai beaucoup bu et dansĂ©, au moment de partir la femme de mon ami voulait me dĂ©poser pour partir, mais par peur de ce que les gens diraient, au dĂ©but j’ai dit qu’elle n’insisterait pas pour partir avec elle


son mari voyageait ce jour-lĂ , alors j’ai pris la voiture au milieu du chemin, j’ai commencĂ© Ă  dire du mal de mon amie, et j’ai dit que mĂȘme pas les enfermer, elle avait envie de se faire baiser, alors quand j’ai dit qu’elle voulait faire son bonheur ce soir-lĂ , elle m’a demandĂ© comment j’avais pris sa main et mis mon short et elle peut sentir les 23 cm de bite qui palpitaient, elle est devenue folle, on a arrĂȘtĂ© la voiture, j’ai sorti ma bite, elle est tombĂ©e avec sa bouche en train de sucer et elle m’a lĂ©chĂ© la bite en me regardant dans les yeux avec cette tĂȘte de salope, on est allĂ© dans un motel, et dans le garage du motel quand elle est partie, je l’ai tirĂ©e sur le capot de la voiture, elle a dit avec une tĂȘte de vilaine qu’elle voulait ĂȘtre ma salope, j’ai dit que je finirais avec elle

J’ai soulevĂ© sa robe et j’ai commencĂ© Ă  lui sucer la chatte qui Ă©tait dĂ©jĂ  toute mouillĂ©e, j’ai adorĂ© la voir se tortiller sur le capuchon qu’elle avait demandĂ© Ă  se faire baiser, et j’ai sucĂ© son grill et j’ai commencĂ© Ă  passer mon doigt autour de son cul, elle n’a pas pu me tenir la tĂȘte et a apprĂ©ciĂ© le goĂ»t, je l’ai prise sur mes genoux dans la chambre, je n’ai pas attendu longtemps, je l’ai jetĂ©e sur le lit, je l’ai mise Ă  quatre pattes, J’ai jetĂ© sa culotte de cĂŽtĂ© et j’ai commencĂ© Ă  enfoncer lentement ma bite dans sa bouche rose, elle m’a demandĂ© de faire ce que son mari ne faisait pas, c’est alors que j’ai ouvert son cul et que j’ai enfoncĂ© les 23 cm de bite dans cette chienne, quand elle a gĂ©mi plus fort, enfermĂ©e dans sa taille, j’ai enfoncĂ© ma bite, en lui frappant le cul, je lui ai tirĂ© les cheveux et elle a criĂ© d’excitation pour la deuxiĂšme fois.

Mais j’ai continuĂ© Ă  baiser ce cul blanc et chaud, elle m’a demandĂ© d’arrĂȘter, j’ai dit que j’en aurais plus, j’ai mis ma bite dans la direction de son cul et j’ai tirĂ© seulement la tĂȘte qu’elle disait n’avoir jamais fait, j’ai dit aujourd’hui qu’elle serait la premiĂšre et j’ai poussĂ© lentement jusqu’Ă  ce qu’elle entre en criant en me demandant d’arrĂȘter, j’ai dit que je ferais de sa nuit la meilleure de toutes, Et je lui ai demandĂ© de rouler, elle a commencĂ© Ă  rouler et j’ai poussĂ© ma bite, elle s’est habituĂ©e, c’est alors que j’ai frappĂ© toute ma bite, elle a continuĂ© Ă  rouler en disant que je la quittais, j’ai commencĂ© Ă  mettre cette chienne en chaleur, en augmentant la force et la vitesse, c’est alors que j’ai senti que j’allais rouler, j’ai criĂ© en disant que j’allais rouler, en pressant son cul contre ma bite, elle pouvait sentir tous les putains de jets Ă  l’intĂ©rieur de cette voisine sexy. Elle s’est jetĂ©e au lit toute en sueur, nous avons pris une douche et sommes allĂ©s prendre un pq puis elle en a eu d’autres.

✅✅✅Reçoit les histoires Ă©rotiques des autres membres ✅ ✅ ✅

☝☝☝

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *