Un vrai conte d’amour

By | 21 de octobre, 2019

Pour l’amour d’un idiot, nous avons un dĂ©saccord….

Nous avons organisĂ© une rĂ©union pour essayer de discuter et de rĂ©soudre la situation. Ce climat dans lequel la conversation serait ennuyeuse m’a rendue tendue, mais nous Ă©tions plusieurs jours sans nous voir, ma trique pour lui ne faisait qu’augmenter en l’Ă©coutant parler. Avant le dĂ©but de notre conversation, je n’ai pas pu rĂ©sister et j’ai embrassĂ© cet homme qui avait le mal du pays…….

Il a essayĂ© de rĂ©sister, voulait parler avant, mais ne pouvait pas s’arrĂŞter et lĂ  dans cette voiture je lui ai demandĂ© de sucer ma chatte. Et heureusement pour moi, cette bouche chaude et douce m’a obĂ©i……..

Quelle bouche dĂ©licieuse, c’Ă©tait excitant de voir cet homme en colère sucer ma chatte. Je voulais ĂŞtre pĂ©nĂ©trĂ© avec cet Ă©norme et savoureux bâton, une fois de plus, il a essayĂ© de rĂ©sister, mais il a arrachĂ© mes vĂŞtements et m’a baisĂ© de plein grĂ© et je suis devenu plus excitĂ© de voir cet homme Ă©norme en colère me baiser savoureux et j’ai apprĂ©ciĂ© sur sa queue pendant qu’il me maudissait de malheur……

Puis nous avons parlĂ© et ce n’Ă©tait pas bon. J’ai laissĂ© cette voiture avec la dĂ©cision de ne plus la rencontrer.

Mais je n’acceptais toujours pas l’idĂ©e, on s’aimait……

Nous avons parlĂ© par message et quand c’Ă©tait fini, nous nous sommes compris et avons dĂ©cidĂ© de parler en personne…….

Je savais que nos corps ne resteraient pas dans la conversation…….
Nous sommes tous excités quand nous sommes ensemble……

En chemin, j’ai dit que j’avais l’impression d’avoir oubliĂ© quelque chose, qu’est-ce que ce serait ?

En arrivant Ă  l’endroit, nous avons commencĂ© Ă  nous embrasser et quand il a pris sa main sur ma chatte et s’est souvenu de ce qu’il avait oubliĂ© : Ma culotte.

J’ai vu l’homme excitĂ© me manger avec ses yeux… Il faut qu’on descende pour parler. Et j’ai juste imaginĂ© mon pantalon baissĂ© et il suçait dĂ©licieusement. On a parlĂ© quelques heures et on a dĂ©cidĂ© de partir. Sur le chemin, je ne peux pas rĂ©sister et attraper sa bite dans une pipe savoureuse.

Je me dĂ©shabille et pendant qu’il conduit, je me masturbe savoureusement. Les feux de circulation ne collaborent pas, voulait ĂŞtre sucĂ© Ă  ce moment-lĂ , et sans voir ce qui se passait lĂ -bas sentir que la bouche chaude toucher ma chatte en flammes et avec la voiture en mouvement, il a frappĂ© mon cul et ma chatte avec ses doigts me faire profiter dĂ©licieux.

Je me sens encore doux qui s’est arrĂŞtĂ© quelque part et que l’homme me baise fort avec la cornĂ©e qui coule Ă  l’intĂ©rieur de moi. Sans me demander d’aller me faire foutre, de me faire hurler avec le mĂ©lange de douleur et d’excitation. Mais je veux que votre petit lait tapisse ma chatte d’Ă©chaudures cornĂ©es et dĂ©lirantes avec l’ours de ce mâle jouissant Ă  l’intĂ©rieur de ma chatte toujours pulsant pour s’ĂŞtre moquĂ© avec la voiture en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *