Premier Ă©change de couple

By | 26 de octobre, 2019

15 ans de mariage, bien sĂ»r qu’il se passait quelque chose. Mais j’ai toujours voulu plus, je ne me cache pas, je regarde toujours du porno, et je me suis, j’en ai besoin, mais j’aimerais partager ces envies avec ma femme, alors un jour je prends courage et je lui en parle lors d’un rapport sexuel… « amour, on Ă©change ?

Vous comprendrez, elle a eu une attaque, « mais qu’en dites-vous ? voici la rĂ©ponse…Allez, allons dans un club ou sur le net, faisons des amis et voyons ce qui se passe ».

Passez un peu de temps, je me souviens de lui, et en attendant, nous faisons notre trivial hebdomadaire !!!!!!!! J’affronte le problème, je dis : « Mais est-ce possible que tu n’aies jamais voulu le faire ? Allez ? Je n’arrive pas Ă  le croire. »

Dans le passĂ©, il avait une demi-aventure que j’ai pu bloquer dans l’Ĺ“uf, mais rien de plus, alors c’est lĂ  que j’ai eu une idĂ©e !

Je cherche une de mes connaissances, que je frĂ©quente pour le travail, 33 ans, beau, grand, pas gitan mais sans ventre. Je lui parle et lui demande de courtiser ma femme, je lui explique tout, je travaille, j’ai des habitudes de dĂ©mĂ©nagement et je lui demande ça parce qu’en ce moment, si ça arrive, il doit y avoir aussi un ami Ă  lui qui va prĂ©tendre ĂŞtre sa petite amie.

Elle commence tout, il commence Ă  l’assister au travail, nous parle et Ă©tablit une bonne relation, l’accompagne jusqu’Ă  la station de mĂ©tro et parfois mĂŞme Ă  la maison, mais rien de plus, et quand il commence Ă  comprendre qu’il est temps, ça fait 6 mois !!!!!! l’invite avec une excuse chez elle au dĂ©jeuner et elle accepte, sans rien me dire bien sĂ»r.

Entre eux, il n’y avait encore rien, juste tant de clignotants et presque un baiser mais rien de plus.

Le jour fatidique arrive et je serai cachĂ© Ă  l’intĂ©rieur de la maison avec son amie, qui sait tout bien sĂ»r, disons que je ne sais pas si je dois attendre qu’ils commencent ou lui faire tout faire et apparaĂ®tre Ă  la fin. Son amie me propose de profiter du spectacle et d’attendre, Ă  l’intĂ©rieur de moi j’avais peur qu’entre-temps entre nous il pourrait y avoir une bonne pipe prĂ©liminaire.

Bref, nous nous sommes cachĂ©s dans le placard devant la chambre Ă  coucher et Ă  cĂ´tĂ© de la salle Ă  manger amĂ©nagĂ©e pour l’occasion, elle arrive souriante et tirĂ©e pour briller, un jean très serrĂ© qui mettait en valeur le gros cul, un chemisier qui ne faisait que montrer un aperçu du second mais bien fait. Nous commençons Ă  manger, et lui, comme dans le scĂ©nario, la taquine tellement qu’ils finissent par arriver qu’au moment du plat d’accompagnement, il va Ă  la cuisine et elle le suit en lui donnant une fessĂ©e sur le contracambio souriant avec une jolie palpata et je suis dĂ©jĂ  excitĂ©, et son ami avec moi dans le placard comprend. Puis ils commencent Ă  s’embrasser dans la cuisine, il la touche sur le cul et elle va immĂ©diatement sur son oiseau, et c’est lĂ  que je commence Ă  me toucher. Ils courent vers la chambre, selon le scĂ©nario, il ouvre son chemisier et enlève son soutien-gorge et lĂ  je ne peux plus voir, je le sors et son ami le prend dans ma main et commence Ă  me masturber.

Ma femme est très excitĂ©e, on pouvait voir Ă  des kilomètres de lĂ  qu’elle ouvre son pantalon, et c’est lĂ  que j’ai rĂ©alisĂ© quelque chose que je pouvais imaginer, il avait une bite Ă©norme, bref presque deux fois plus que la mienne, elle s’en fiche et la prend immĂ©diatement dans sa bouche. J’Ă©tais très excitĂ©, j’avais une bite dure comme jamais auparavant, et par derrière elle n’arrĂŞtait pas de me dire qu’il Ă©tait peut-ĂŞtre temps, mais je ne l’ai pas fait ! je voulais voir le spectacle jusqu’Ă  la fin.

Ils commencent Ă  faire l’amour et connaissant ma femme, j’ai pensĂ© qu’avec ce connard il le tiendrait Ă  distance mais pas ! il poussait vite et elle disait toujours de continuer, et il faisait son travail, mettait aux moutons que je pensais qu’elle avait cĂ©dĂ© et au lieu de cela non, encore, demandait de continuer quand Ă  un certain point elle mettait la main sur son cul et ouvrait comme pour lui offrir son cul, et ainsi il Ă©tait …elle s’est fait embĂŞter par ce connard d’une manière si violente que je n’ai jamais imaginĂ©, j’ai excitĂ© comme jamais avant de me retourner et de le mettre dans la bouche de son amie, deux minutes et le cum dans sa bouche, elle avale tout et puis on continue Ă  chercher, 40 minutes de baise et finalement elle se termine comme je n’aurais pas imaginĂ© qu’elle ouvre sa bouche et qu’elle s’Ă©jacule Ă  l’intĂ©rieur.

Ma femme panĂ©e qui ne savait pas qui regarder, je lui dis l’amour tranquille, tout Ă©tait calculĂ© et entre-temps, moi et son amie nous partons, j’approche ma femme et l’embrasse Ă  nouveau sur la bouche avec du sperme, et nous commençons ce qui sera le meilleur coup de ma vie, je l’inculque immĂ©diatement avec violence, et elle me demande mĂŞme de pousser. Au bout de 30 minutes, mon ami et moi avons Ă©jaculĂ© sur le visage de nos compagnons, puis je les ai embrassĂ©s tous les deux, embrasser deux femmes avec du sperme m’a tellement excitĂ© que pendant que je me suivais, je revenais.

Maintenant nous frĂ©quentons un club rĂ©servĂ© uniquement aux membres et aux couples, d’un certain niveau, rien de trivial, il y a des couples de tous âges, nous avons tous les deux 42 ans, mais on s’amuse dans un monde, elle aussi commence Ă  s’intĂ©resser aux femmes et moi, seulement aux beaux et jeunes hommes aussi, en bref nous avons aussi dĂ©couvert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *