J’ai baisé mon étudiante chez elle

By | 7 de mars, 2020

si cette histoire s’est produite à la fin de l’année dernière…

À l’époque, j’enseignais dans un collège privé. Maria (fictive) était une étudiante très belle et très chaude, et les garçons de sa classe étaient fous de la manger. Ma chance a commencé lorsqu’elle m’a envoyé un SMS pour me demander si j’enseignais en privé. J’ai dit oui et j’ai pu aller chez elle pour parler à sa mère de vos valeurs et du moment où les cours auraient lieu.

Nous avons fixé le jour et quand nous sommes arrivés, elle m’a demandé de monter. Quand je suis allé à l’appartement, elle m’a dit que sa mère avait eu un imprévu et qu’elle devait retourner travailler. Elle m’a offert un café et j’ai accepté, nous avons échangé une idée rapide et quand j’ai dit que je partais, elle m’a demandé si je pouvais changer la résistance de la douche qui était brûlée, qu’elle en avait une nouvelle mais que je ne pouvais pas la changer.

J’ai dit oui et j’y suis allé, mais quand j’ai ouvert le couvercle, beaucoup d’eau est tombée sur moi en mouillant ma chemise… J’ai enlevé ma chemise, elle a dit qu’elle la mettrait dans le sèche-linge pendant vingt minutes…

C’était là sans chemise, elle a dit qu’elle allait se changer et qu’elle allait en ville, il faisait très chaud alors elle a mis un bikini, et m’a demandé mon avis, j’ai dit que c’était super, puis elle m’en a montré un autre, elle a dit qu’elle allait le mettre et que je devais lui donner la note.

J’ai dit ok, tout d’un coup elle a commencé à enlever son bikini et à se mettre nue devant moi, j’ai dit qu’elle voulait me finir kkkk, et elle a dit que tu n’avais rien vu, seulement si c’était excitant, venir vers moi.

Petite nouvelle coquine
Il m’a pris la main et m’a dit : « Allons dans ma chambre… J’étais fou et ma bite explosait… Nous nous sommes déjà embrassés dans la chambre, je l’ai allongée sur le lit et j’ai commencé à l’embrasser de plein gré, je suis descendu, j’ai sucé ses jolies petites roses, je suis descendu vers sa petite chatte rose et son scratch card, j’étais mouillé, j’ai commencé à la câliner et à la sucer de plein gré….

Elle délirait, elle a annoncé qu’elle allait se moquer, j’ai continué et elle s’est moquée dans ma bouche. Après cela, je me suis levé et elle est venue me sucer et faire un espagnol, elle m’a dit qu’à ce moment-là les garçons qui avaient baisé auraient fait une petite blague, je l’ai mise sur le 4 et j’ai commencé à pomper, à frapper fort et à lui donner une claque pleine de marques …

Elle s’est retournée devant et a demandé à baiser comme ça, elle transpirait et elle aussi, j’ai pompé fort pendant un moment et elle a dit qu’elle voulait profiter à nouveau mais en montant sur ma bite, eh bien, je me suis allongé sur le lit, elle s’est assise dessus et a commencé à sauter sur ma bite en gémissant avec une érection.

Environ 5 minutes plus tard, elle se met à crier en disant qu’elle plaisantait, après cela, je n’avais toujours pas plaisanté, et je transpirais beaucoup à cause de la chaleur, et je lui ai demandé si elle voulait prendre une douche…

Quant au bain ensemble, nous étions l’un à savonner l’autre quand elle a commencé à se frotter sur ma bite qui était encore dure, c’était comme une pierre, il n’y avait pas de préservatif du tout, je l’ai mangée très savoureuse dans le bain, elle de 4, chevauchant à nouveau, s’est moquée et a dit qu’elle voulait me faire rire, j’ai dit que je voulais la mettre de nouveau de 4 dans le lit, mais dans le lit de sa mère, elle m’a traité de fou encore plus bourré.

Nous sommes sortis du bain, nous sommes entrés dans la chambre de sa mère, je l’ai mangée très savoureuse de 4 et quand j’ai frappé fort, elle m’a annoncé qu’elle allait apprécier… J’ai pompé fort, quand elle a apprécié, je lui ai dit de s’asseoir face à moi sur le lit et de me sucer… Elle a sucé fort, elle a beaucoup sucé et quand j’ai dit que j’allais apprécier, elle m’a demandé d’apprécier ses seins, j’ai répondu rapidement, en remplissant ces beaux seins roses…

Je lui ai dit au revoir et je suis parti… J’ai passé encore trois mois à la baiser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *