Juliette provocante

By | 24 de mai, 2022

À chaque fois que Juliette descend de sa chambre pour prendre son petit déjeuner, elle ne porte que sur elle sa nuisette transparente et rien dessous. Malgré les recommandations de son papa Marc, la coquine persiste dans son comportement provocateur.

Elle passe devant lui en le toisant d’un air narquois, Marc la regarde en hochant la tête et dit :

-je ne sais pas ce qui me retient, mais je te donnerai bien une fessée !
Juliette se redresse et dit d’un ton arrogant :

-Tu n’es pas cap, tu n’oseras pas me toucher !
Marc se lève d’un bond. Il la saisit par le bras et la couche sur ses genoux. Il lui remonte sa nuisette sur les reins et commence à lui frapper les fesses de plus en plus fort.

Juliette se tortille comme un ver en gémissant de douleur, ses fesses deviennent rapidement rouges et gardent les marques de doigts. Enfin Marc se calme et dit :

-Alors je ne suis pas cap hein !

Juliette, toujours allongée sur les genoux de son papa, grogne en se frottant les fesses :

-Tu m’as fait mal vilain !
Sa maman lui répond :

-Avoue que tu l’as bien cherchée !

Marc frotte doucement les lobes rougis, pas la fessée. Sa main caresse avec de plus en plus de douceur le fessier douloureux. Ses doigts glissent dans le sillon profond qui sépare les fesses. Elles frôlent plusieurs fois l’œillet brun de Juliette qui frémit en se cabrant légèrement. 
La main descend entre ses cuisses.

Marc sursaute et dit en regardant sa femme :

READ  Crème de lait et sueur, Patrizia parle de son expérience de vacances.

-Mais elle mouille la salope, regarde Linda !

Linda s’approche et passe sa main sur la chatte dégoulinante de sa fille et dit en ricanant doucement :

-Mais c’est vrai qu’elle mouille, tu es comme ta maman, tu aimes la fessée petite salope !
Linda regarde avec envie son mari et dit :

-Corrige-nous mon chéri, fais nous mouiller comme des fontaines, je sens qu’elle le désire notre petite salope et moi encore plus !

Marc regarde sa fille et lui dit  :

-Tu en veux encore  ?

-Oui, c’est trop bon papa, puni ta petite salope encore une fois !
Bon puisque c’est votre désir, aller à poil que je vous corrige toutes les deux  !

Les deux femmes retirent leurs vêtements et se penche sur la table l’une à côté de l’autre.  Marc retire sa ceinture et frappe les deux fessiers avec de plus en plus de force.

Juliette et Linda se contorsionnent à chaque coup qu’elles reçoivent. Elles gémissent de plaisir, les chattes laissent échapper un filet continu de cyprine. Chauffer à blanc, les deux femmes n’en peuvent plus.

Marc jette sa ceinture, sort de son pantalon sa queue tendue et la plante dans la chatte détrempée de sa femme, ses coups de reins violents lui arrachent des râles monstrueux. Linda pousse des cris de bêtes blessées. Elle se cabre et jouit atrocement fort. Juliette qui a regardé sa maman se faire défoncer en veut sa part :

-À moi maintenant papa, bourre-moi la chatte avec ta grosse queue !

Marc fronce les sourcils et réplique :

-Mais tu es ma fille, je ne peux pas faire ça !

READ  Merci Patron

Sa femme lui dit :

-Puisqu’elle te demande de la baiser, vas-y baise-la, elle est chaude comme de la braise !

Marc se place derrière la demandeuse et lui plante son glaive jusqu’à la garde dans le ventre. Le pilonnage et brutale, les gémissements de Juliette sont terribles. la queue de son papa lui laboure les entrailles sans la ménager.
Soudain la jeune assoiffée de bite se cabre et jouit comme jamais. Son papa la démonte sauvagement, sa queue entre et ressort de la chatte en prenant de la vitesse. Juliette ne cesse de geindre en agitant sa croupe, Juliette comme sa maman les deux cochonnes adorent la levrette. Juliette en profite un maximum. À chaque coup de reins, Marc tire sur les hanches de sa fille pour l’empaler totalement.
C’est en rugissant comme un fauve que le papa remplit le ventre de sa fille avec sa semence visqueuse. Marc retire sa queue gluante et présente son gland bien lubrifié à l’anus de sa fille qui l’encourage :

-Oui papa encule -moi, éclate-moi le cul !
Le papa ne peut pas refuser cette invitation, il donne un violent coup de reins, sa fille pousse un hurlement, la coquine reçoit ce qu’elle a demandé. La queue puissante de son papa lui ramone la gaine anale avec force. Les assauts violents font délirer Juliette, elle grogne de plus en plus fort de plaisir. Soudain elle se ca

Valeriane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.