La place, est dejà prise 2

By | 11 de avril, 2022

Manon délaisse enfin la queue noueuse de son papa. Il prend place entre ses cuisses. Manon appréhende cet instant crucial, elle redoute que son papa la déchire. Elle l’implore :

-Papa, vas-y doucement, tu vas me faire mal avec ton gros machin, je t’en prie vas doucement, je suis encore vierge !

Marco, surprit lui sourit et répond :

-Es confiance en moi ma petite princesse vierge, je vais faire de toi une femme, je vais faire mon possible pour que tu ne souffres pas !

Il appuie son gland contre les lèvres vaginales puis pousse doucement. Les lèvres s’écartent, le gland s’engage dans la gaine étroite. Manon grimace, elle serre les dents, la verge qui s’enfonçant en elle lui dilate au fur et à mesure le conduit inviolé. Manon souffle fortement, elle s’accroche à son papa en marmonnant :

-Mon Dieu, papa, papa, toi, toi !

Le membre raide bute contre l’hymen, Marco recule de quelques centimètres et, donne un violent coup de reins. Sa fille pousse un cri terrible de douleur. Son hymen vient d’exploser, une brulure atroce lui traverser les entrailles. Elle se cabre, ses yeux s’emplissent larmes. Son papa pousse à fond puis, ne fait plus aucun mouvement. Sa fille geint de douleur, il lui aspire un à un les mamelons et le tète goulument pour lui faire oublier momentanément sa douleur. Ses tétons enflent sous les incessantes aspirations du papa vorace. Le va-et-vient peut commencer. À chaque mouvement de la queue en elle, Manon ressent une brulure dans son ventre. Elle grimace, le va-et-vient prend de la vitesse, petit à petit la douleur s’estampe. Manon commence à prendre du plaisir sous les coups de reins de son papa. Sa gaine s’adapte plus facilement maintenant au calibre de la queue paternelle. Les assauts sont redoutables et ininterrompus, Manon gémir de plaisir, elle agite son bassin en grognant comme un animal en rut. Soudain elle pousse un hurlement, se tend comme un arc et jouit fortement.

READ  L'excitation dans le bus

Elle s’agite hystériquement sur le pal de son papa, qui ne la ménage pas. Elle donne aussi des coups de reins puissants pour être totalement empalée. Elle se cabre et jouit une seconde fois, soudain la porte de la chambre s’ouvre, c’est la maman et son fils qui attirés par les hurlements de Manon entrent dans la pièce. Julien regarde avec étonnement sa sœur se donner à son papa :
-Putain elle refuse de baiser avec moi, elle baise avec papa la salope !

Manon en plein extase ne l’entend pas, elle continue de s’agiter sous les coups de boutoir de son papa. Le baiseur se cabre, il envoie en grognant comme un fauve, sa semence dans les entrailles de sa fille, qui jouit à nouveau. Marco se retire du ventre brulant de sa fille, il regarde en souriant, s’écouler de la chatte dépucelée, un filet de sperme mêlé à du sang. Il dit en regardant sa fille, droit dans les yeux :

-Te voilà femme maintenant ma chérie !

La maman regarde la chatte de sa fille et ajoute :
– Rends-la femme par le cul aussi mon chéri, comme tu l’as fait avec moi !
Manon, ton papa est un expert en sodomie, c’est lui qui m’a initié, depuis j’en raffole !

-Vas-y Marco, encule-la, fais la jouir du cul, vas-y vas-y !

valeriane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.