La veuve noire de la Jet set

By | 9 de mai, 2022

Rejeanner Porfitio Rubirosa dans son adolescence comportement sexuel déviant dès ses plus jeune âgé. Elle entame une série d´aventures amoureuses aves ses camarades de classe et même dês hommes mariés bien plus ages qu´elle. Les scandales sexuels sans lesquels elle est impliquée, font sensation dans la presse locale de l´époque. Rejeanne avait une triste réputation pratiquement jusqu´à l´âge de la maturité. Elle pouvait êtred´un nombre impressionnnant de partenaires sexuels et d´amants à une époque de l´histoire où le sujet était três tabou. On a même dit qu´il n´y avaitpas de matin ou elle n´avait pas surprise par dans lit d´un garçon. Même avec l´intervention de son pere n´a pas réussi à arrêter. Les innomblables scandales parus dans la presse.
          Rejeanne était inscrite à la fac. Très bien, Ca va lui poser un problème, La blonde aime faire l’amour avec les garçons. Tant pis pour moi, elle se contenterait seule. Enfin en début d’année ce n’est pas
dramatique.. Rejeanne vient de faire sa rentrée en fac de médecine et elle ne pensait pas que dès la première semaine, La blonde allait vivre une expérience aussi forte.   De ce fait, elle n’a que très peu de temps pour une vie sexuelle disons, active. .Sa voisine étudiante est comme moi, elle arrive à peine. C’est la seule avec qui elle aides semblants d’amitié. Elles allons souvent se rendre visite pour bavarder, pour aller chercher l’autre pour aller à la fac, etc. En quinze jours elles sommes bien liées. . Pour le moment elle est fidèle, pas comme moi qui est prête à sauter sur un joli garçon. Elle entre un soir dans sa chambre, comme d’habitude sans frapper. Elle est sur son lit, nue, les jambes écartées, une main sur sa chatte : elle se masturbe. Sa présence ne la choque pas, elle continue jusqu’au moment ou elle dit:
          – C’est sacrément bon de se faire du bien, tu n’en pas envie.
          – Maintenant de te voir faire, oui. Je vais me branler dans ma chambre.
          – Reste ici, ma place est chaude. Je te regarderai comme tu viens de faire pour moi.
          – Que faire, j’ai réellement envie de m’envoyer en l’air, mais devant elle? Et puis zut, personne n’interdit une telle pratique.

           Elle a peur de la suite, aussi la blonde prends ses vêtements pour traverser le couloir en allant dans sa chambre. Elle se couche toujours nue. Mais elle aime une grosse bite. Un mec est monté, il est rentré dans le couloir, a jété un rapide coup d’oeil et est rentré dans une classe. Le mec était brun, la peau mat, mince. C’était un vigile de la fac, ça, elle en est certaine. Pantalon bleu, pull rouge, reconnaissable entre mile.. Elle resté resté un peu, finalement le vigile est redescendu habillé et l’a demandé si elle n’avait pas vu un mec courir nu. Rejeanne n’en croyait pas mes yeux. Elle n’en ai parlé à personne parce que personne ne lui croirait. Après au cours des années, elle a entendu plusieurs fois parlé d’un mec qui courrait à poil dans les couloirs tôt le matin. Il lui balança une histoire de signalement. La blond  lui a dit que non. Il lui posa queslques questions et elle:
        – Vient avec moi.
          Ils entrent dans une chambre de service et elle baisse son pantalon, elle était en train de lui caresser l’entre jambe.
          – Montre moi tout ça! Mon dieu!
          – Tiens, elle est pour toi ! avec un grand sourire sur le visage.

       Elle est choqué par ce qu´elle voit mais elle ne peut s’empêcher de détourner le regard. Une bosse apparaît dans son caleçon. Elle a honte, mais elle pense qu´elle aime ce qu´elle voit.
   Elle était pétrifié par ce qu´elle voit. Il a une grosse bite! Large et longue en même temps. Laura lui attrape la queue et commence à la branler doucement.
          -Approche et donne moi ta bite a sucer mon petit taré.
          Elle l’approche de sa bouche et commence à la lécher de haut en bas. Sa bite grossit à vu d’œil, à chaque coup de langue elle grossit de plus en plus. Puis elle l’enfourne dans sa bouche en la faisant rouler sur ses lèvres. Un petit gémissement de la part de Mathieu. Elle commence à le sucer tout en lui caressant les couilles, accélérant de temps en temps le mouvement. Sa queue est devenue immense. Elle la met au plus profond dans sa gorge, jusqu’à s’en étouffer.
          – Sa bouche fait merveille sur la bite du jeune ado, il se contorsionne;Tu l’aimes ma bite hein ? lui lance Mathieu, tout en la tenant par les cheveux.
          – Humm, je l’adore ! lui dit-elle avant de reprendre de plus belle.

          Le petit cul de la jeune blonde et sa chatte qui parait être déjà toute humide. Il passe sa main sur son sexe et commence à lui caresser le clito. Elle écarte ses jambes pour lui laisser un accès total. Il branle son clito plus rapidement qu’elle aime ça, des petits gémissement sortent de sa bouche régulièrement. Mathieu remonte un peu et insère un doigt dans sa chatte, profondément, d’un coup. Rejeanne lache un petit cri et lui suce la bite de plus en plus rapidement. Il y met rapidement un deuxième puis un troisième doigt et fait des grands vas et vient dans sa chatte. Elle se tortille de plaisir et gémit encore plus fort.
          – Je n’en peut plus, mon pénis va exploser.
          Elle est toute raide et humide de désir.. Plus de sentiment de honte maintenant, mais un désir d’en voir plus. D’un coup, elle arête de lui sucer la queue et se relève un peu. Sa queue et remplit de bave et droite comme un i. Elle est encore plus grande et épaisse.

          – A ton tour maintenant, fais moi du bien avec ta langue!
          Sans dire un mot mais avec un grand sourire, Mathieu se lève et laisse elle prendre sa place les jambes bien écarté. Sa petite chatte est toute rouge et humide. Il se baisse vers elle et commence à la lécher. Il commence par son clito, puis de ses grandes lèvres, et s’occupe de son trou en y enfournant sa langue. elle se masturbe le clito pendant ce temps la. Son souffle est de plus en plus bruyant et ses gémissement de plus en plus fort. Puis il retire sa langue, relève un peu la tête, et insère directement trois doigts en elle. Un cri assez puissant se fait entendre, il fait des vas et vient en elle tout en la regardant se branler. Les gémissement ont laissé place à des petits cri, puis à des cris encore plus fort. Elle va jouir. La blonde se cambre de plus en plus, et crie de plus en plus fort:
          – Putain, tu vas me voire jouir, continue…Vas y…Humm.
          Il accélère encore les mouvements dans sa chatte, en mettant même un quatrième doigt. Ses doigts se crispe, ses cris sont maintenant puissant.
          – Oh ça vient…oui…encore…

READ  Gourmande 

          Les doigts de Mathieu sortent de la chatte, suivi d’un beau jet de mouille, d’un cri de plaisir intense et de petits tremblements.

          – Ah tu as bien aimé petite coquine! Lui dit-il fièrement.
          –  J’ai pas besoin de te dire que oui!

          Elle ne veut pas que ça finisse comme ça….Et ça ne finit pas comme ça. Mathieu approche sa grosse bite de la chatte de la jeune femme. Il joue avec son gland au bord de son trou, caressant son clito avec celui ci.

          – Vas-y, prend moi fort, fais moi jouir de nouveau! Vas-y mon chéri défonce-moi la chatte vas-y encore plus fort!

          Il s’exécute et la pénètre d’un coup de rein puissant et profond. Sa bite glisse bien dans la chatte de Rejeunne tellement elle est pleine de mouille. Elle pousse un grand cri de plaisir, elle n’est pas habitué à un tel engin. Il commence à faire des allers retours rapide et puissant, elle crie à chaque mouvement, son bassin accompagne les coups de butoir qu’il lui met. Il l’a tire vers elle, la retourne et elle se met maintenant en position levrette. Bien cambré, sa chatte remplie de cet énorme queue et son petit trou bien en l’air. Mathieu continue de la pilonner. Il caresse sa chatte avec sa main, et vient étaler la mouille sur son petit trou du cul. Va-t-il l’enculer? Avec cette bite immense? L’idée qu’il la sodomise l’excite encore plus. Il lui met maintenant un doigt dans son petit trou plissé. Il y va doucement, l’insère bien profond et fait des petits vas et vient. Ele cri de plaisir, la mouille couler sur ses cuisses.

          – Tu m’excite trop salope, j’aime ta chatte et ton petit cul.
          – Alors continu, fais de moi ce que tu veux!

          Ses coups de butoir sont de plus en plus puissant, il lui défonce littéralement la chatte. Son anus se dilate peu à peu et son doigt coulisse maintenant bien dedans. Mathieu se retire de sa chatte et la lui caresse avec la main. Elle continue à faire des mouvements de bassin. La blonde en veut encore, elle est dans un tel état d’excitation.
          – Maintenant je vais t’enculer, bien profondément!
          Elle prend le relais avec sa main et se caresse elle même la chatte en attendant de se faire prendre le cul. Mathieu présente son gland devant son cul. Il pousse légèrement pour entrer en elle. Une grimace sur le visage de la femme. Il pousse un peu plus et son gland entre dans son cul. Il rentre doucement en elle, pendant qu’elle continue de se toucher. Puis il entre entièrement en elle, sous un cri puissant de la jeune blonde et également de Mathieu. Il fait maintenant entrer et sortir sa grosse queue dans son cul. Il sent qu’elle aime ça, et lui aussi. Il va de plus en plus vite et cela la fait crier très fort. Il l’encule au plus profond qu’il peut.
          – Laura, je vais jouir dan ton cul…. C’est trop bon!
          – Ouii, vas y ! Je vais jouir aussi!

          Mathieu fait met quelques coups un peu plus puissants et lâche un râle de plaisir en même temps que Rejeanne jouit. Je peut voir son corps lâcher des saccades de sperme en elle.Ile jouis également à ce moment la. Mathieu se retire d’elle, laissant son trou béant avec du sperme qui coule de ce dernier.

         – Tu es um amant formidable. Demain je veux plus.
          – Demain je vais faire um service a um banquier. Il va me Donner 1000 euros.
          – C´est Carlos Gruemberg?
          – C´est lui…
          – Je vais lui donner plus mil euros pour aller ensemble.
          – D´acord.

          Le jour suivant elle et le vigile sont arrivés dans la maison du banquier.  A l’évidence la situation le trouble intensément. Elle sait que Carlos l’a harcelée dans le Jockey Club. Elle insiste pour qu’il accepte finalement à contrecœur.  Cela dit elle a l’air davantage troublée que vraiment crispée. En tout cas elle l’excite terriblement. Carlos lui est surexcité. Le vigile l’attendait avec impatience pour l’apéro alors il sort des bouteilles. Une bonne rasade de Whisky glace et ils s’installent dans le canapé.

          – Moi et mon ami, on n´a pas su s´empecher de remarquer quentu es seule chez-toi. Nous voulons faire sexe à trois et prende un verre avec toi.
          – C´est toujours mieux à plusieurs. J´imagine que cela doit procurer des senstions folles.

          Alors elle se dirige à Carlos avec le vigile nu et elle prit la bite dans sa main.

          – Tu vois c´est juste une enorme bite. Il ne faut pas avoir peur. Suce-la. Mais qu´est-ce que tu t´attent?
          – Est-ce que jê peux vous enculer? La condition c´est que je puísse t´enculer avec ma bite de 21cm dans son trou du cul si étroit.

Elle avait attrapé pot de vaseline et plongea sa main. Puis passe dans son petit trou.

          – Ouvre-toi un peu plus. Tes jambes. Tu la sens? Tu t´ouvres mec, mon gland commence à entrer.
          – Oui, je la sens bien. Ça bruille un peu. Oh… Putain. Je sens bien les 21cm de bite. Oui j´adore continue…
          – Vous êtes vraiment trop beaux, tous les deux. Encule-le bien fort.

          Nerveusement la vie désordennée de Rejeanne prend fin quand elle tombe amoureuse  de Carlos Gruemberg un banquier  carioca  qu´elle épouse. L’ambiance bat son plein, les danses se succèdent, le repas et délicieux, l’alcool coule a flot. Enfin arrive l’heure tant attendue. Encore assez jeune et considerée comme une réalité rare elle commence rapidement  à rassembler dês admirateurs autour d´elle. Mais un Seul des pretendents attire particulièrement son attention José Porfirio da Nobrega, um riche noblequi était reconnu dans le monde de la Jet set et elle était folle de lui.
          – Écoutes- moi, bien… Tu ne touche jamais autre femme.,
          La belle blonde des yeux bleus change complètement elle renonce à ses escapades amoureuses. Rejeanne était une diva extremement égocentrique. Elle était une épouse manipulatrice. C´est la catastrophe que assurée fait d´une bombe dans le monde de la Jet-set. Il avait um Gros apetit sexuel. Et devient une épose aimante et attentionnée. Aboutissant à la naissance d´um fils qu´ils nomeront Zeca. La vie semble aller dans la bonne direction por la Rejeunne, mais les sequlles de son passe commence à l´affecter.Elle se méfie de son mari et pense qu´il la trompe, parce qu´il part assez souvent en voyage d´affaires. Tout comme son pere faisait. Au début elle s´est senti trahi par lui, elle sufflait. Elle était rejetéeet avait perdu l´espoir. Elle ne mange plus. Elle sortait pluset puis la tristesse a disparu d´un Seul coup. Elle a fait place à de la rage.
          La blonde tombe dans une dépression et se plaint  constamment à ses connaissances faisant part de ses supcions. Rejeanne était très en colère, déçue d’avoir été trompée, et en même temps il lui fallait oublier, oublier et peut être aussi se venger, mais surtout lui vider la tête. 
          Dans ce qui concerne la fidélité de son mari. Jusqu´au jour ou elle annonce à ses proches que son mari la quitté sans rien lui dire. Ses amis on essaye de l´encourager en lui disant qu´il pourrait faire une Voyage plus long et qu´il reviendrait à um moment donné; mais Rejeanne n´arrêtait pas de leur dire de manière obssionnelle que son mari ne reviendrait jamais. Convencue de cela, la blonde a pleuré pendant um période d´un an, bien que personne n´ait jamais preuve que son mari était décèdé. Considérant que suffisement de temps s´est coulé, depuis qu´elle était seule. Rejeanne decida de retourner à sa vie de femme libertine.
      Ce fut une belle journée. Beau soleil, bonne chaleur, sans être écrasante. Rejeanne allait au Bahamas un club de libertinage. L’endroit, d’une grande beauté, est une vraie nature sauvage. Une grande blonde à allure fêre des jambes interminables se dirigea vers la boite de nuit. Un portier lui ouvrit et la laissa entrer sans rien lui demander. Ni carte de membre, ni papiers d’identité. Lle entra et esquisse um sourire em direction le portier. L’entrée était discrète et le personnel plutôt accueillant. La première salle ressemblait beaucoup à une discothèque, avec son bar, sa piste de danse, ses fauteuils profonds et ses lumières tamisées. Son visage est très ouvert et ses yeux rieurs. Elle se trouve joliment tournée, le regard des hommes lui le confirme.  non sans qu’elle fasse se retourner sur elle bien des yeux brillants qui suivent la houle de ses hanches, des idées plein la tête. Elle reconnaît honnêtement que, même s’ils portent quelques traces de leurs contacts virils, surtout sur le visage, ils ont des musculatures impressionnantes. Des femmes habillées, par exemple en bikini, en déshabillé, en corsets à jarretelles, en catsuit  moulant, enfin dans toutes sortes de costumes qui ne la laissent pas indifférent,  il est bien agréable de profiter de ces regards admiratifs sans aucune gêne, Peut-être même avec une certaine excitation, voire avec quelques envies ou fantasmes?
          Il n’était que 22 heures et peu de personnes se trouvaient déjà ici. L’atmosphère est tendue, chargée de sensualité, d’érotisme et de désirs de toutes sortes… Elle aimait choisir des Blacks, pour leur peau. Elle était une vicieuse.  Quelques couples se trémoussaient doucement sur la piste, quelques-uns discutaient autour d’une table et quelques solitaires occupaient le bar.
           La blonde toujours ai un brin exhibitionniste, fascinée par la perspective d’être nue, de montrer son corps (presque) parfait à tous ses amants et parfois aux autres.  Cette blonde fine aux petits seins pointus, aux magnifiques yeux bleus, ne semblait pas très accessible. Elle mit la robe sexy. C’est comme si elle était seule, elle irradie tant de sensualité que tous les regards se braquent sur elle.  Un sourire angélique avec un regard de diablesse. 
          Rejeanne porte très classiquement une petite robe noire, courte mais sans plus, boutonnée sur le devant de haut en bas. Trois boutons sont ouverts, et l’échancrure de sa robe descend largement entre ses seins. Une paire d’élégantes chaussures à haut talon complète sa tenue et amplifie la cambrure de ses reins. Cela marche toujours ce type de petite robe avec les hommes. Pas de soutien-gorge, avec ce décolleté en V si profond, légère et très décolletée, élégante et sexy à la fois. Sa poitrine généreuse est merveilleusement mise en valeur par sa tenue. Il s’agit d’une robe noire très érotique,
          Elle est vraiment trop maligne, que la balle est élégamment jetée dans son camp! Un visage très doux, des petites lunettes et des cheveux bouclés. Parfois un peu de fantaisie y donnerait certainement le piquant qui lui manque. La blonde allait commander un verre de champagne au barman. Tant mieux car cette boisson a un effet merveilleux sur elle : la blonde se déchaîne! L’endroit est très agréable, les tables suffisamment éloignées les unes des autres pour avoir un peu d’intimité. L’ambiance est déjà très joyeuse. Un superbe black avec une belle carrure qui l’a déjà donné chaud dans le bas ventre, hummm quelle sensation! Ce dernier est nettement plus grand, plus mince mais costaud lui aussi, et beau! Elle ne voit plus que lui. Maintenant, elle est plus flirteuse qu’amicale…

READ  Femme mariée de 56 ans baiser

             – Et que fait une si charmante femme toute seule ici dans ce lieu de perdition? Merveilleux! Je peux vous aider mademoiselle? Je m’appelle Patrick!
          - Moi c’est Rejeanne!
              -  Une femme aussi belle et désirable que toi, il faut vraiment être con ou le pire des salauds pour la tromper. Etes vous marié? Reprit il de plus belle.
           - Non. Je suis veuve. C´est pour ça qu´il est mort. Que penses-tu de ma tênue.
           - Tu es superbe, Vos jambes sont tellement belles. Superbes tes seins. répondit-il.
           - Tu la sens maintenant ma grosse bite. Hein?
           - Ouiii, elle est bonne.
           – Tu la veux encore. Tu m’as l’air bien excitée ce soir.
          – Je… je crois que j’ai trop bu… Oh! Encore.
           – Tu sais que tu es très belle. Tu ne serez pas déçue.
           - Ne dis pas de bêtises.
          — Tu es très excitante, fit-il. Tu le sais en plus. Tu me rends fou. En plus je suis sûr que t’es une chaude . Mais tu aurais bien voulu que je te baise?
            - J’aurais voulu sa queue dans ma chatte! Dans ma bouche Je suis très excitée ce soir, tu as intérêt à être en forme! Allons-nous jusqu´aux toalettes.

READ  L'excitation dans le bus

        Fatiguée et un peu perdue elle laissa tombe son sac par terre.  Le bel black s’approcha d’elle et, lui prenant la main, la posa sur son sexe bien droit. Celui-ci était chaud avec un gland plus gros que le reste du phallus. En appuyant sur la tige, elle réussit encore à le faire grossir et se dit: Comment peut-il rentrer dans une bouche avec un tel volume?
          - Pompe-le avec ta bouche, suce lui la bite ! cria un homme.
Alors lentement, répondant aux désirs qui fusaient, elle avança la bouche, et écartant les lèvres devant la salle toute entière, elle enfourna le gland entre ses lèvres. Rejeanne suçait bien. Elle s’appliquait. De temps à autre, sa tête blonde se relevait et elle me jetait un regard provocateur avant de loucher sur mon sexe luisant pour le lécher sur toute sa longueur ou se le glisser doucement en bouche Son mouvement était rapide et précis, dénotant une belle habitude pour son âge. D’un geste brusque, elle ramenait sa main vers le pubis de l’homme, étirant la peau du prépuce, et faisant saillir le gland. Sa bouche l’engloutissait alors de toute sa longueur. Puis ses lèvres se retiraient, et sa main d’un brusque mouvement arrière recouvrait le gland humide de salive.

Elle s’abandonne et crie son plaisir à tous ceux qui veulent bien l’entendre.

          Les habitants étaient déjà tellement habitués à ses amours. La plupart dês hommes qu´elle a amenés au manoir étaient dês étrangers qui venaient occasionnellement à Buzios. On dit que près de 30 hommes ont a franchait la porte de sa maison. Dependant à um moment donné, Rejeanne retombe amoureuse. Cette fois avec um autre banquier de 30 ans, nommé Jean Hothschild. Il était mariée avec autre femme, afin de pas rester sa maîtresse. En quelques mois en plus d´être son amant. Il était devenu son étalon et elle rêvait de l´épouser un jour. Quel revê à une femme vicieuse. C´est le case de le dire, le vice supreme. Um sentiment d´incertitude s´empare d´elle, la blonde doute maintenant de ce que est réel et de ce qui ne l´est pas. Pour l´instant elle était entièrement soumise, ce qui la amènait à faire des choses impensables. Il a menti à sa femme, au sujet d´un voyage d´affaires. Jean Hotchilde avait disparut et son épouse a decide donc de lancer une conquête par elle même en utilisant ses propres ressources. Cette enquête devait la mener à des informations extremement précieuse et elle en vint à découvrir que les deux premiers maris de Rejeanne avaient disparu sans laisser de traces, et sans jamais prouver leut mort. De plus on ne savait rien de son fils Zeca de son premier mariage. Depuis un certain temps et en effet en fouillant les vêtements de son mari laissés à la maison, elle trouve dans sa poche une note écrite par Rejeanne prouvant qu´elle était  au courant  du mariage de Hotchild bient avant que les deux ne se rencontrent à Buzios.
          Ce qu´il faut, mais lês jours passent et Hotchild ne rentre jamais chez-lui. As femme commence à s´inquièter, d´autant plus qu´elle savait Hotchild l´aurait prévenue par un message, elle était éffrayée à l´idée quequelque chose de mal était arrivé à son mari.
          Cependant, à son départ, il a declare qu´il était extremement blessé par cette décision, et à ce titre qu´il suiciderait. Parce qu´à cette époque les cas d´infedelités étaient assez courants dans la societé. Bourgeoise la Police considèrel´enquête close, et le satisfait de la déclaration écrite de Rejeanne. Mais l´épouse de Hotchild n´est pas d´accord, et pense que la déclaration est pas suffisante pour prouver la disparition de son mari.
          Au vue de ces nouvelles preuves et informations, la femme du banquier disparu retourna au commisariatet convainc les enquêteurs de reprendre l´enquête sur l´affaire. Ils commencent une deuxième enquête et retournent à Buzios cette fois, Rejeanne est moins calme, et lorsqu´on lui demande a nouveau si elle connaît Hotchild, elle offre une réponse delirante, affirmant qu´elle ne l´a jamais rencontré. Face à as propre déclaration manuscrite et à la note propre déclaration manuscrite à la note trouvé dans le manteau de Hotchild. Elle paniquée et se met à crier qu´elle n´a tué personne. Comme la réaction de la femme est un alame, la Police commence à fouiller le manoir mais ne trouve rien. Le Seul endroit reste inesploré était la crypte familière dans le cour, verouillés avec une clé que Rejeanne avait en sa possession tout le temps. Invité à les accompagner jusqu´à crypte et à l´ouvrir la porte. Elle se rend compte qu´elle n´a pas d´échappatoire et s´éxecute. Entrez dans la crypte lês enquêteurs sont choques par qu´ils trouvent à l´intérieur. Dans la crypte se trouvaient 30 cercueils.
          – A-t-elle tué Hotchild?
          Du cercle se trouvait un fauteuil avec une petite tablesur laquelle se trouvaient  um chandelier avec des bougies et une coupe de champagne. Chaque cercuil  portailt une etiquette avec le nom de chaque occupant dessus. Avec une attitude froide et distante elle commence à présenter chaque victime et comment elle les tué. Elle dit avoir tué son premier mari avec une sort dose d´arsenic verse dans son boisson. Son deuxième  mari l´aurait eu tué avec des petites doses d´arsenic dans les repas et les verres de vin, et elle admet que contrairement aux autres elle a enferme José dans un cercueil, alors qu´il a fait encore en vie. Les restes de cadavres sont dês proprietaires riches, des aventuriers, des hommes d´affaires, dês espions et des banquiers qu´elle ont rencontrés lors de fêtes à Buzios. Elle aurait amenes au manoir de Buzios d´où ils ne sont jamais repartis. Quant à Hotchild elle avoua qu´en plus de la dose d´arsenic elle a dû utiliser de strycnine, pour avoir un effet plus rapide. Les histoires Rejeanne culminent avec l´émeut tellement qu´elle fond en larmes. C´est son fils qu´elle a dû tué, parce qu´il avait découverte la crypte.
          Elle avoue qu´elle éprouvait une étrange satisfation à savoir qu´elle était la dernière femme de la vie de ces hommes, et qu´elle descendait souvent à la crypte pour boire une coupe de champagne et parler aux fantômes de ceux qui ont été tués. Elle faisaitça depuis 15 ans. L´affaire est sans précednt jusque-là et s´appellerait: La veuve noire de la Jet-set. Rejeanne est poursuivre pour la meurtre de plusieurs personne, ce quoi a fait d´elle, la tueuse en serie, la plus prolifique que jamais connue sans le savoir elle est condamnée à la prison perpetue à cette époque. À l´âge de 53 ans, elle mourut dans la prison d´un accient vasculaire cérebral.

Fin

Ivan Ribeiro Lagos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *