En recherche de sexe

By | 11 de mai, 2022

Cela fait des mois que Juliette, c’est séparé de son mec. Le manque sexuel commence à se faire sentir, pour satisfaire ses pulsions qui sont de plus en plus fréquentes, la coquine lui arrive de se défoncer avec tout ce qu’il lui tombe sur la main.
Elle s’assied sur le canapé et s’empare d’un livre érotique, qu’elle se met à lire. Rapidement, ses sens, se mettent à bouillir. Sa chatte se met à suinter abondamment, sa culotte s’humidifie de plus en plus.

D’une main, elle retrousse sa jupe et commence à se caresser l’entrejambe, elle glisse ses doigts sur ses grandes lèvres vaginales en entrainant le tissu de la culotte dans le sillon.  Elle se frotte énergiquement, son clito est devenue énorme. Elle pousse de gros soupirs en lisant le livre, elle grince des dents. Ses doigts s’activent dans sa fente détrempée. Elle geint de plus en plus fort. D’un coup sec, elle arrache sa culotte, sa chatte ne cesse de s’inonder. Elle saisit son bouton d’amour et, se met à le branler comme une folle.

La tension dans son corps est au maximum. Elle presse fortement son clito, pousse un hurlement et jouit fortement. Mais cela ne lui suffit pas, elle délaisse le livre et fonce dans le frigo, elle s’empare d’un concombre monstrueux puis, rejoint le canapé. Elle dégage sa culotte qui est en lambeaux, ouvre largement les cuisses,  elle se cabre en enfonçant profondément le légume dans son ventre.

C’est avec rage que la gourmande se fouille les entrailles, le concombre entre et ressort en prenant de la vitesse. Dilatée comme elle aime l’être, Juliette se gode fermement. Sa bouche est entrouverte, un filet de salive s’écoule à la commissure de ses lèvres. Ses gémissements sont terribles, soudain elle se cambre, pousse un long râle et jouit pour la seconde fois.

READ  Un fils à la hauteur 2

Juliette reste un moment sans faire un mouvement, le légume planté en elle lui distend la chatte, lentement elle le retire, en soufflant fortement, elle le regarde longuement puis, fait glisser une main sur le concombre enduit de liquide visqueux et, le caresse un bon moment. Elle retient sa respiration et replante profondément en elle le légume monstrueux. Elle se défonce la chatte, avec ses deux mains, ses gémissements sont inhumains sont corps est secoué de frissons.

Le rythme qu’elle impose est infernal, à chaque enfoncement du concombre elle grimace, le monstrueux engin bute contre le col de son utérus avec force, ce qui provoque sur elle, une moue affreuse qui déforme son visage. Elle accélère le pilonnage, elle grogne comme un animal. Se bande comme un arc et explose de jouissance. Le sol, près du canapé, est trempée par ses giclées puissantes de cyprine.

Enfin rassasiée, elle retire l’engin de son corps et attend, de reprendre son souffle, avant de passer à l’étape suivante.
Elle relève les jambes sur son ventre et, place le légume contre son anus, elle pousse fortement, son visage se crispe. Elle pousse un long râle lorsque le muscle rectal cède et avale lentement l’engin. Elle le veut entièrement en elle, elle pousse en grognant. Son rectum est dilaté atrocement, enfin, elle commence à faire voyager le concombre dans ses entrailles dilatées. Ses râles s’amplifient au fur et à mesure qu’elle se gode le rectum.

Elle geint de plaisir, à chaque pénétration, le légume s’enfonce le plus loin possible dans son fondement. La pression est à son comble, Juliette pousse un cri terrible et gicle comme un geyser. Sa jouissance est incontrôlable, elle agite son corps, son ventre est secoué de spasmes violents, elle a de nombreux orgasmes.

READ  Elle ne rêve que de la queue de son papa 2

Enfin doucement, elle retire l’engin de son corps et, le laisse tomber sur le sol, ses orifices sont béants. La cochonne a prise un pied d’enfer.

Valeriane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.