maman grosse salope 2

By | 24 de mars, 2022

Roger s’acharne, ses coups de reins sont violents, sa maman geint de plaisir sous ses coups de boutoir. Marc regarde, le duo puis, décide de se joindre à eux. Il décalotte son gland et offre à sa maman sa queue tendue. Elle saisit d’une main le manche énorme et se met à le sucer voracement, sa langue fait de nombreuses fois le tour du gland, titille le frein. Elle lape les perles de rosée qui s’échappent du méat.

La salope tète comme une affamée, elle veut s’abreuver du jus épais que son fils va lui envoyer au fond de la gorge.  Impatiente, elle suce jusqu’à ce que le coquin décharge sa semence.  Elle manque d’étouffer, la quantité est trop importante. Elle repousse son fils et déglutie difficilement le sperme chaud, enfin elle avale jusqu’à la dernière goutte. Elle reprend en bouche le manche gluant et le suce pour enlever le jus visqueux qui la recouvre. Marc regarde sa maman, elle se cabre, Roger vient de la faire jouir, elle crie :

-Oui, oui, mon chéri, encore défonce ta salope de maman, mon Dieu, c’est trop bon !

Roger accélère le rythme, sa maman ne cesse de gémir., elle grogne comme une bête blessée. Roger respire fortement, il se bloque, se raidit et envoie dans le ventre de sa maman son jus brulant.
 Enfin, il se retire du corps fébrile puis, fait un signe de tête à son frère. Le coquin prend la place que son frère vient de lui céder. Il plante sa queue dans l’antre remplit de sperme, donne quelques coups de reins puis la retire pour la plonger dans le cul de sa maman, qui pousse des :
-Oui, oui, putain, démonte le cul de ta pute de maman mon chéri, fais la gueuler oui, oui, vas plus loin dans son cul !

READ  Un fils à la hauteur 3

 Marc la défonce comme un beau diable, sa queue entre et ressort du cul comme un piston bien réglé, Juliette couine comme une truie en chaleur. Elle s’arcboute et hurle de jouissance. Elle crie comme une dingue :

-Putain c’est trop bon de jouir du cul, encore, encore mon chéri !

Marc le remplit le cul de son sperme épais. Il se retire, Roger s’allonge sur le sol et, invite sa maman à venir s’empaler. Elle l’enjambe, saisit sa queue qui n’a pas débandée et s’empale jusqu’aux couilles sur la queue de son fils.

Marc se place derrière elle, frotte son gland contre le trou qu’il vient de quitter et enfonce sa bite dans le cul qu’il a bien lubrifié. Les deux s’acharnent sur le corps de la maman insatiable qui grogne continuellement :

-Oui, mes chéri, remplissez les entrailles de votre salope de maman, qui ne peut se passer de vos queues !

Le défonçage est monstrueux, les queues défoncent la maman sans la ménager, elle est au bord de la syncope, elle délire, dit des mots inaudibles. Elle hurle, en jouissant comme une malade. Elle halète, sa respiration est rapide, son souffle court. Roger et Marc jouissent à leur tour. La douce chaleur des spermes fait jouir encore une fois l’affamée sexuelle de maman.

valeriane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *