Mon beau-père m’a surpris en train de me masturber.

By | 20 de octobre, 2019

Mon nom est Anne et j’ai 22 ans, mes parents sont sĂ©parĂ©s et dans la sĂ©paration je suis allĂ© vivre avec mon nouveau père, mais ce n’Ă©tait pas un bon choix, il Ă©tait très ennuyeux, contrĂ´leur, ne laissait rien faire, nous ne partions pas et nous n’allons nulle part.

…C’est alors que j’ai dĂ©cidĂ© de m’installer chez maman….

J’ai emmĂ©nagĂ© avec elle quand j’avais 18 ans, maman sortait avec des mecs, mais rien de sĂ©rieux. J’avais aussi quelques empreintes de pas, mais c’est tout……..

Quand j’Ă©tais plus âgĂ©e, maman voulait parler de quelqu’un qu’elle voulait que je rencontre. J’Ă©tais intriguĂ©, parce qu’elle n’avait jamais rien dit.

Maman sortait avec Jorge quand elle avait deux ans et voulait faire un pas de plus dans sa relation. J’ai rencontrĂ© Jorge, le mĂŞme âge que maman 40 ans, Ă©duquĂ©, super bien Ă©levé….

Maman Ă©tait ravie de lui. Elle est venue vivre avec nous. D’ici lĂ , pas de problème……

Nous travaillions tous les trois, j’allais Ă  l’universitĂ© et je ne me voyais que le matin, très vite et les fins de semaine oĂą nous Ă©tions tous Ă  la maison.

Jorge super interagir avec tout, gars intelligent, gentil avec maman, poli et respectueux avec moi.

Un jour, je suis allĂ© travailler, quand j’ai quittĂ© le travail, j’ai reçu le message que personne n’irait Ă  l’universitĂ©, car j’Ă©tais fatiguĂ© et je suis rentrĂ© chez moi. Je suis arrivĂ©e, j’ai pris une douche et je me suis couchĂ©e, j’ai dormi environ deux heures, quand je me suis rĂ©veillĂ©e, maman Ă©tait dĂ©jĂ  Ă  la maison, nous avons dĂ®nĂ© et nous sommes allĂ©s dormir.

Comme j’avais dormi, j’ai perdu le sommeil, tout Ă©tait dĂ©jĂ  sorti, je croyais qu’ils dormaient tous, je me suis levĂ© pour boire de l’eau, quand je suis arrivĂ© dans le couloir, j’ai entendu des gĂ©missements, c’Ă©tait ma mère et Jorge, la porte de leur chambre Ă©tait Ă  moitiĂ© ouverte, curieux comme toujours, je regardai……

Ma mère chevauchait Jorge avec intensitĂ©, ils gĂ©missaient tous les deux comme deux chats en chaleur. Après quelques minutes, Jorge attrape la mère de quatre enfants, frappant si fort qu’elle hurle et gĂ©mit très excitĂ©e, puis il lui met dans la bouche, elle avale avec une grande satisfaction jusqu’Ă  ce qu’il en profite.

Je suis allé dans ma chambre, ils parlaient de la transe, ce qui était une merveille, que maman a mis beaucoup et elle a loué sa bite.

Maman et Jorge se sont endormis, je n’ai pas dormi de la nuit avec l’image de ce spectaculaire mis dans ma tĂŞte, imaginant des choses, comme il m’attrape quatre et en tapant tout ce rondin dans ma nugget.

Les semaines ont passĂ©, j’ai Ă©tĂ© virĂ© du service, en raison de la coupure, alors j’ai commencĂ© Ă  ĂŞtre seul pendant la journĂ©e Ă  la maison, les jours ont passĂ©, sans rien faire Ă  la maison, je me masturbais toujours, en regardant des films Ă©rotiques et tout.

Un jour, maman et Jorge sont partis travailler, j’ai dormi tard et je me suis rĂ©veillĂ© après midi. J’ai fait quelque chose Ă  manger et je suis allĂ© voir des films, j’ai mis un porno, j’ai commencĂ© Ă  me toucher et Ă  masturber ma pĂ©pite, je plaisantais dĂ©jĂ , quand je regardais Jorge sur le cĂ´tĂ© et que je me suis arrĂŞtĂ© Ă  l’heure, j’ai Ă©teint la tĂ©lĂ© et je suis allĂ© dans ma chambre, dommage, je savais pas oĂą mettre le visage.

Jorge a criĂ© de la chambre (je suis dĂ©solĂ©, j’avais oubliĂ© une mallette, je l’ai trouvĂ©e et je m’en vais, bye) et est parti. A

L’après-midi, j’ai pris mon bain, je me suis prĂ©parĂ©e, je suis allĂ©e Ă  l’universitĂ©, je suis revenue et j’ai dormi. Le lendemain, tout Ă©tait normal, ils sont allĂ©s travailler et je suis restĂ© Ă  la maison toute la journĂ©e. Les jours passaient et j’Ă©tais encore inquiet de ce qui se passait dans la tĂŞte de Jorge et de ce qu’il dirait, mon esprit Ă©tait dĂ©jĂ  un millier, parce qu’il observait et ne disait rien et n’est mĂŞme pas venu.

Un ami nous a tĂ©lĂ©phonĂ© et nous a invitĂ©s Ă  aller dĂ©jeuner au centre commercial, puis Ă  trouver une foule pour profiter du vendredi, je l’ai dit Ă  maman et le lendemain j’y suis allĂ©.

Vers 16:00 je suis rentrĂ© chez moi, j’avais pris quelques canettes de bière et je ne suis pas allĂ© Ă  l’universitĂ©, quand je suis rentrĂ© chez moi, j’ai vu la voiture de Jorge s’arrĂŞter Ă  la porte de la maison, je suis entrĂ© sans bruit, j’ai entendu le bruit de la douche, la porte Ă©tait ouverte avec la boĂ®te (transparente) fermĂ©e, J’ai regardĂ© et j’ai vu Jorge avec une bite dure (environ 20 cm ou plus), il a lissĂ© et en mĂŞme temps rasĂ©, le nĂ´tre Ă©tait fou de cette scène, il avait un bâton merveilleux, grand, Ă©pais, droit, ressemblant Ă  une batte de baseball, j’Ă©tais surpris, quand j’ai vu qu’il avait fini, j’ai fait ma scène en disant son nom, il a rĂ©pondu qu’il Ă©tait dans le bain et qu’il allait dĂ©jĂ  partir.

Quand il est parti, enveloppĂ© dans l’Ă©ponge qu’on pouvait voir cet Ă©norme outil, il est allĂ© dans la chambre, s’est changĂ© et est venu me parler, nous avons passĂ© des heures Ă  parler de tout, jusqu’Ă  ce qu’il fasse le commentaire du jour qui m’a surpris Ă  Masturbation, notre journĂ©e Ă©tait folle, quand je vous ai vu en chaleur, on aurait dit un film porno, mais quand vous ĂŞtes partis, je ne vous ai rien dit, il Ă©tait très intelligent et Ă  cran. J’ai commencĂ© Ă  avoir l’air diffĂ©rent, Ă  trouver ça plus adorable, plus attirant, je ne sais pas.

Un autre jour, je suis allĂ© Ă  un entretien d’embauche, je suis parti très tĂ´t parce que je ne voulais pas retarder, puis je suis rentrĂ© chez moi, quand je suis arrivĂ© j’ai vu la voiture de Jorge dans le garage, j’Ă©tais Ă©trange, mais je suis entrĂ© doucement, sans faire de bruit, j’ai commencĂ© Ă  le chercher n’Ă©tait pas dans le salon, pas dans la cuisine, je regardĂ© le bureau et rien, pas dans la salle de bains, quand je suis entrĂ© dans ma chambre Jorge Ă©tait couchĂ© dans mon lit, sniffant une de mes poupĂ©es et lui perforant la bite, quand j’ai vu que j’ai paniquĂ©, j’ai commencĂ© Ă  masturber ma pĂ©pite, Jorge a vu et m’a appelĂ© Ă  me coucher avec lui, quand je me suis couchĂ©, il a enlevĂ© ma chemise, a tirĂ© le soutif et a saisi ma poitrine, suçant, serrant follement, je lui ai pris la bite qui Ă©tait dĂ©jĂ  dure comme une pierre et tombe de la bouche, la notre qui roule chaude et Ă©paisse, sans mentionner la taille.

Jorge a enlevĂ© ma jupe, baissĂ© mon string et mis la langue dans ma chatte que j’avais rasĂ©e 2 semaines auparavant,….

Jorge a dit, dĂ©licieux avec ces drains poilus, chatte reniflante, j’adore te sucer, j’allais dĂ©jĂ  en profiter, Il s’est allongĂ© sur le dessus et a mis ce merveilleux bâton dans ma chatte, j’ai senti chaque pouce de sa queue, Ă  l’Ă©poque que mis (très lentement) mal, avait dĂ©jĂ  un moment que je n’ai rien fait, il semblait que je suis vierge Ă  nouveau, il dĂ©lirante de chaud quand il me pĂ©nĂ©tra, après quelques minutes gĂ©missant dans cette pièce maĂ®tresse

Il m’a demandĂ© de me tenir Ă  l’Ă©cart dans le lit, est venu derrière ma jambe qui se tenait sur le dessus, sa bite se frottant sur ma cuisse par en dessous, mettant sa bite dans ma chatte, la nĂ´tre sentait jusqu’aux couilles, mon cul clignait si excitĂ©, il me tapota le cul et tira mes cheveux avec affection qui me prit en hauteur, me donna deux coups de foudre dans cette position, puis me coucha sur mon ventre et me tira sans arrĂŞt ma pĂ©pite,

Je me suis assis sur sa bite et j’ai commencĂ© Ă  monter Ă  cheval….

Il suçait mes seins dans son visage et me serrait le cul avec les deux mains, il a fait une blague folle……..

Jorge est très patient, sucer affectueusement ma pĂ©pite jusqu’Ă  ce que je jouis dans sa bouche, donne ces lèchements dans mon cul qui me rend fou, suce mes seins comme si vous deux poires, quand vos mains traversent mon corps, je suis tout tremblant, humide et dĂ©lirant avec beaucoup de chaude, on baise toujours beaucoup, mais le voir et ma mère me baiser me tourne aussi sur un lot, a tournĂ© notre secret et ceci est très excitant, vivre dangereusement….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *