Moi et le ami de mon Mari cocu

By | 3 de janvier, 2020

Salut, je suis brune, grande aux yeux marrons, je me trouve attirante…

Aujourd’hui, je vais vous dire comment j’ai tromp√© mon mari avec sa colocataire √† la fac‚Ķ

J’ai toujours remarqu√© que mon coll√®gue de l’universit√© me regardait diff√©remment, mais jusque-l√† je n’avais jamais rendu la pareille jusqu’√† ce qu’il soit mari√© et que je ne sois pas ami avec sa femme, mais nous avons parl√©‚Ķ

Un jour, mon mari est arriv√© en disant qu’il avait s√©par√© mon esprit et commenc√© √† imaginer quelques choses, mais il n’avait tromp√© mon mari qu’une seule fois dans un voyage parce qu’il s’√©tait so√Ľl√©, nous nous voyions toujours dans les rencontres sociales du coll√®ge et l’√©change de cornes devenait de plus en plus r√©ciproque mais ne d√©passait jamais un √©change de regards et de sourires‚Ķ

Mon mariage a commenc√© √† s’effondrer pour plusieurs raisons et j’ai toujours fini par √™tre seul jusqu’√† ce que je commence √† sortir avec mes amis et que je rencontre accidentellement mon camarade de coll√®ge‚Ķ

Nous avons commenc√© √† parler pour whatsapp quelques b√™tises jusqu’√† ce qu’un jour il est all√© √† un pub dans ma ville derri√®re moi, que chaque samedi j’y allais avec mes amis, il est arriv√© d√©j√† quand le pub √©tait presque ferm√© et √† ce moment-l√† j’√©tais d√©j√† tr√®s ivre, d√©j√† avec la malice dans mon esprit je lui ai demand√© de sortir ma voiture du parking en disant qu’il n’avait pas de conditions‚Ķ

Je ne sais pas s’il pensait vraiment que c’√©tait vrai ou si la malice s’est aussi occup√©e de lui, nous avons parl√© √† quelques rues derri√®re o√Ļ cela faciliterait ma sortie √† la maison, la rue √©tait sombre et il a commenc√© avec un Papinho diff√©rent, disant qu’il se sentait toujours excit√© pour moi et s’il imaginait me manger‚Ķ

Je lui ai fait un sourire malicieux et il a commenc√© √† m’embrasser, ces baisers avec ses empreintes m’ont fait d√©gouliner, il m’a mis √† sucer et j’ai suc√© cette tortue chaude,‚Ķ

Il a commenc√© √† me sucer juste l√† dans la voiture, dans cette rue sombre mais o√Ļ les voitures gar√©es pour aller au pub, on monte et descend des voitures et des gens dans cette rue et nous baise √† chaud, ce rouleau me mange √† quatre pattes dans le si√®ge de la voiture et la chatte court avec plaisir √† travers ce rouleau et le sentiment d’√™tre interdit, jusqu’√† ce que mon mari m’appelle pour me dire qu’il √©tait d√©j√† tard, sans imaginer qu’√† ce moment-l√† j’√©tais assise sur le r√īle de son ami, nous avons fini par nous retrouver l√†, je me suis habill√©e et je suis rentr√©e chez moi en pleine forme pour conduire‚Ķ

A partir de ce moment, lui et moi avons continu√© √† parler, √† √©changer des photos et √† baiser, nous avons toujours essay√© de nous √©loigner mais l’alchimie et l’excitation de l’autre ne nous laisse pas‚Ķ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *