Ma femme a fait un trio avec des travestis.

By | 21 de octobre, 2019

Je m’appelle Julien et je vais vous parler de ma femme avec des travestis chauds que j’ai trouvĂ© sur internet. Je suis mariĂ© depuis 10 ans avec Vanessa, on s’entendait toujours bien au lit et on aimait toujours regarder des vidĂ©os porno ensemble. Ma femme est très libĂ©rale, mais comme j’ai toujours Ă©tĂ© jalouse, je n’ai jamais eu le courage de la voir avec un autre homme, mais avec le temps j’ai crĂ©Ă© le fantasme de voir ma femme avec d’autres femmes, mais pendant une conversation elle m’a dit ne pas ĂŞtre attirĂ©e par les femmes car elle aime avoir un bon coup de pied dedans.

Petit Ă  petit, j’introduisais ma femme Ă  regarder des vidĂ©os de sexe avec des travestis. J’ai commencĂ© Ă  imaginer ces poupĂ©es chaudes et bien dotĂ©es faire beaucoup de sale avec mariĂ©, ont Ă©tĂ© plusieurs vidĂ©os amateurs si et ma femme a Ă©tĂ© bientĂ´t curieux, a commentĂ© que, en plus de beau, avait des bâtons Ă©normes, et cela l’a laissĂ© excitĂ©e.

Nous avons commencĂ© Ă  voir ces sites d’escorte, chaque travesti Ă©tant plus beau que l’autre, et j’Ă©tais fou de voir ma femme en baiser un. Nous avons trouvĂ© Camille, une brune aux cheveux raides, mince, très dĂ©licate, personne ne dirait que c’Ă©tait un travesti Ă  moins que par la taille du bâton, qui Ă©tait plus grand que le mien. Ma femme Ă©tait intĂ©ressĂ©e alors nous avons contactĂ© la poupĂ©e. Elle nous a envoyĂ© plus de photos, très chat, un beau cul, mĂŞme moi je suis devenu fou de manger ce cul.

Nous avons rĂ©servĂ© un programme sur son appartement pour que ma femme soit Ă  l’aise. Nous y sommes allĂ©s, on nous a permis d’aller en haut et elle nous a reçus en portant une robe très serrĂ©e, très sexy. Ma femme Ă©tait aussi une chatte, dans le saut, maquillage bien fait, cheveux lâches et robe très courte, tout comme une pute, comme je l’aime.

Nous nous sommes retrouvĂ©s en train de boire un vin avec elle, nous avons mis une chanson relaxante et ma femme qui Ă©tait très nerveuse, a Ă©tĂ© libĂ©rĂ©e après le troisième verre. J’ai demandĂ© Ă  aller aux toilettes pour voir s’ils parlaient sans moi. A mon retour, les deux s’Ă©changeaient des caresses et s’embrassaient dĂ©licieusement. Camila passait ses mains dans la cuisse de ma femme et sa robe je pouvais voir le volume de sa bite très fort. Ma femme l’a attrapĂ©e aussi, toutes très savoureuses. Ma bite a donnĂ© un signe de vie Ă  temps.

Je me tenais lĂ , ils m’ont vu et ont commencĂ© Ă  me prendre plus fort avec un visage mĂ©chant pour me rendre fou. Je ne pouvais pas supporter d’ĂŞtre excitĂ©e et j’ai fini par avoir envie de manger les deux, mais ma plus grande excitation Ă©tait de les voir faire l’amour. BientĂ´t elle a enlevĂ© les vĂŞtements de ma femme, l’a laissĂ©e nue et a commencĂ© Ă  montrer la chatte de ma femme, bien exposĂ©e Ă  moi. Ils ont commencĂ© Ă  se toucher, le vilain masturber ma femme, et ma femme jouer Ă  la branlette pour elle, puis les deux se sont allongĂ©s sur le canapĂ© et ont commencĂ© Ă  se sucer, roulĂ© une belle chaussette neuf, ma femme sucer Camilia et le vilain sucer sa chatte.

Ă€ ce moment-lĂ , j’Ă©tais dans la plus grande branlette, je vĂ©rifiais seulement les putes pleines d’excitation et je voyais aussi la succion d’entre elles. C’Ă©tait un dĂ©lice, je ne peux mĂŞme pas dĂ©crire ma femme avec ce bâton dans sa bouche toute farcie et roulant la chatte dans la bouche du loquet. Elle m’a demandĂ© d’approcher et tout en suçant Camila a commencĂ© Ă  masturber ma bite, m’a laissĂ© avec le plus grand excitĂ© sentir sa main douce donner une gâterie dans ma queue.

Ça n’a pas pris longtemps, et j’ai aimĂ© ça sur ma vilaine main. Pendant ma convalescence, j’ai dĂ©cidĂ© de dicter les ordres et j’ai dit Ă  Camila de la manger. Les vilains ont mis le prĂ©servatif, ma femme m’a aidĂ© avec le plus gros visage des vilains et a fait une pipe rapide juste pour s’Ă©chauffer. BientĂ´t Cami a mis ma femme toute abertinha dans son lit, qui Ă©tait Ă©norme d’ailleurs, a fait son sĂ©jour de poulet rĂ´ti et a commencĂ© Ă  passer la tĂŞte du coq dans son entrĂ©e. Ma mĂ©chante femme est devenue folle, a commencĂ© Ă  rouler savoureusement en jouant Ă  la siririca.

BientĂ´t le vilain a commencĂ© Ă  bombarder ma femme et elle est devenue folle, gĂ©mie comme une salope avec cette bite coincĂ© dans sa chatte chaude. Elle a commencĂ© Ă  manger ma coquine avec force, Ă  embrasser sa bouche, Ă  sucer ses seins, la nuit du sexe Ă©tait folle, jusqu’au cul que ma femme lui a donnĂ©. Le loquet lui ordonna de se faire piquer et commença Ă  lui mettre dans le cul, la laissant par effraction, c’Ă©tait un plaisir de se prostituer Ă  chaud. Alors qu’elle l’a mis dans le cul de ma femme, j’ai mis ma femme Ă  sucer ma bite, poussĂ© la tourterelle dans sa bouche et a Ă©tĂ© un dĂ©lice pour notre nuit, ma femme a aimĂ© l’expĂ©rience, Ă  tel point qu’elle est devenue accro aux travestis.

Après cette expĂ©rience, elle m’a dit qu’elle voulait savoir comment c’Ă©tait de faire l’amour avec plusieurs poupĂ©es, au dĂ©but j’ai pris la blague, mais ensuite elle touchait tellement sur le sujet que j’ai commencĂ© Ă  planifier avec elle comme le ferait cette merde. Nous avons ensuite parlĂ© Ă  la camila et elle nous a dit qu’elle avait deux autres amis très chats qui adoreraient participer. Nous nous sommes mis d’accord sur les valeurs et le jour mĂŞme, nous avons acceptĂ© d’aller dans un motel, parce que ce serait beaucoup mieux pour nous d’ĂŞtre Ă  l’aise.

Pour y arriver, Camila, Sabrina et Marcela, les trois chats travestis que nous avons engagĂ©s Ă©taient prĂŞts Ă  satisfaire ma femme gourmande. Je voulais juste regarder, j’avoue que ça m’excite beaucoup plus, ĂŞtre juste en train de râler. Je leur ai dit de laisser ma femme nue et de se dĂ©shabiller aussi. Je voulais les voir sucer ma femme et j’ai demandĂ©, bientĂ´t ma coquine a reçu un bain de langue très savoureuse, Ă©tait l’une suçant ses seins, une autre suçant la chatte et l’autre embrassant sa bouche.

BientĂ´t, les vilains se sont relayĂ©s pour lui mettre le bâton dans la bouche et lui bouffer le cul. J’Ă©tais follement excitĂ©e en voyant ça, j’ai touchĂ© ma branlette en voyant les râles qui roulaient. C’Ă©tait un plaisir de baiser, ils traçaient ma femme, elle se sentait une reine dĂ©sirĂ©e et nourrie par trois chats.

-Je la bouffe durement, ma femme est une pute, elle adore faire l’anal.

Les serrures lui obĂ©irent et commencèrent Ă  la bombarder plus fort, elles se relayèrent, chacune mangeant un peu le cul de ma femme. Elle vient de gĂ©mir, criait, Ă©tait en sueur et bien forcĂ© en, quand le coq d’une jupe pour entrer dans l’autre je pouvais voir le losange que le mĂ©chant laissait dans son cul.

-Aaaaaaaiii que l’amour savoureux ! est heureux de voir sa petite femme tous cambriolĂ© en ?

J’ai rĂ©pondu oui et j’ai continuĂ© Ă  apprĂ©cier. J’ai dit que je voulais qu’ils s’amusent devant ma femme et les vilains ont bien fait, ont mis ma femme Ă  genoux dans son lit et au moment du plaisir chacun lui a versĂ© un jet de baise au visage. La coquine ouvrait encore la bouche pour avaler. C’Ă©tait une expĂ©rience très savoureuse, j’adore voir une poupĂ©e satisfaire ma femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *